Week-end lecture : Eureka Street

 

Comme chaque samedi, voici ma contribution au défi week-end lecture proposé par Virginie B.

 

Cette semaine, je lis Eureka street de Robert McLiam Wilson

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

 

Dans un Belfast livré aux menaces terroristes, les habitants d’Eureka Street tentent de vivre vaille que vaille. Chuckie le gros protestant multiplie les combines pour faire fortune, tandis que Jake le catho, ancien dur au coeur d’artichaut, cumule les ruptures. Autour d’eux, la vie de quartier perdure, chacun se battant pour avancer sans jamais oublier la fraternité.

«Eureka Street est un grand livre et son auteur un formidable écrivain. Belfast peut lui dresser une statue. » Gilles Anquetil, Le Nouvel Observateur

eureka-street-mcliam-wilson

Mon avis :

 

Ce roman n’est pas une nouveauté , il date de 1996. Il m’a été présenté comme le meilleur roman écrit sur Belfast et j’adhère à cette affirmation. L’auteur fait une sublime déclaration d’amour à sa ville natale. Les personnages, une bande de copains désabusés, sont très attachants. Une version neutre du conflit nord irlandais où chaque communauté traine son lot de massacres. L’occasion aussi de voir que les nouvelles générations refusent de se méler du conflit politique et religieux. Un roman tendre, bourré d’humour et sans parti pris. Un vrai coup de coeur pour moi. Un auteur génial qui manie l’humour, l’auto dérision et la poésie avec brio. Je ne resiste pas à vous offrir un petit extrait du livre:

 

Il y avait trois versions fondamentales de l’histoire irlandaise : la républicaine, la loyaliste, la britannique. Toutes étaient glauques, toutes surestimaient le rôle d’Oliver Cromwell, le vioque à la coupe de cheveux foireuse. J’avais pour ma part une quatrième version à ajouter, la Version Simple : pendant huit siècles, pendant quatre siècles, comme vous voudrez, c’était simplement tout un tas d’irlandais qui tuaient tout un tas d’autres irlandais.

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Week-end lecture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Week-end lecture : Eureka Street

  1. virginie B dit :

    ça al’air très intéressant ! merci beaucoup

    J'aime

  2. lizagrèce dit :

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec ton analyse. Derrière tout ça il y avait quand même l’hégémonie britannique et la répression qui s’en suivait, même si au final une guerre civile est  en effet une double tragédie.

    J'aime

  3. MHF dit :

    Je le note dans ma liste Merci 😉

    J'aime

  4. Cathy dit :

    Je n’analyse rien, je ne juge pas un conflit auquel je ne peux prendre part. Ma visite à Belfast m’a permis d’être un peu plus neutre dans mes opinions.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s