Défilivres 2017 : Un livre que je ne lirais jamais

IMG_5483

 

Bagatelles pour un massacre est le deuxième pamphlet de Louis-Ferdinand Céline qu’il rédige durant le deuxième semestre de l’année 1937.
Robert Denoël publie Bagatelles pour un massacre en décembre 1937 (il sera vendu à 75 000 exemplaires), mais en mai 1939, le décret Marchandeau oblige l’éditeur à retirer de la vente les deux pamphlets L’École des cadavres et Bagatelles pour un massacre. Robert Denoël le rééditera à deux reprises pendant l’occupation nazie, en 1942 puis en octobre 1943, dans une édition augmentée de vingt photographies hors-texte, dont certaines semblent avoir été fournies par la Propaganda Staffel2. L’ouvrage est un best-seller pour l’éditeur, et Bagatelles pour un massacre est, avec Les Décombres de Lucien Rebatet, l’un des titres qui se vendent le mieux sous l’occupation.

Publicités
Cet article a été publié dans Auteurs, DéfiLivres, J'aime pas, Lectures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s