Défilivres : Un livre commencé mais jamais terminé

IMG_3152

 

1945. Stettin est occupée par l’Armée rouge. Dans une gare allemande parmi une foule de fugitifs se trouvent Alice et son petit garçon de sept ans, Peter. Quelques instants plus tard, Alice abandonne son enfant sur le quai, pour ne plus jamais revenir. Mais que s’est-il vraiment passé ce jour-là ? L’auteur de ce roman qui a bouleversé l’Allemagne remonte dans le Berlin des années 20, les clubs de jazz, l’alcool, la drogue et l’amour fou, puis l’irrésistible ascension de l’idéologie nazie pour tenter de comprendre comment une mère a pu commettre un acte aussi inexplicable que désespéré.

Cet article a été publié dans Auteurs, DéfiLivres, Lectures, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s