Le grand déballage

 

C’est toujours l’été, il fait presque beau et nous sommes mercredi et comme tous les mercredis voici ma contribution au groupe des Premières fois.

Vous vous souvenez qu’avec Zette, MHF, Papiluc, Lilith, Joufflette, Sandrine, Emma, Laora, Cerysette, Radegonde et Clem’  nous vous dévoilons chaque semaine une première fois.

 

Vous pouvez participer sur vos blogs ou dans les commentaires et si vous voulez rejoindre nos rangs, vous serez les bienvenus.

 

Le thème de la semaine, c’est premier déménagement.

 

A l’instar de mon signe astrologique chinois (le chat), je déteste changer de place et encore plus si je ne l’ai pas décidé !  J’ai toujours eu horreur des déménagements. Il a bien fallu pourtant que je me plie au rituel des recherches immobilières puis celui des cartons. J’ai à ce jour déménagé 8 fois.

 

Mon premier déménagement a eu lieu quand j’avais 7 ans.

Nous quittions une vieille maison sans grand confort pour un grand appartement moderne dans un immeuble tout neuf. Tellement neuf que l’emménagement s’est fait sans l’aide de l’ascenseur qui n’était pas encore installé. Nous étions parmis les premiers occupants d’une tour de 10 étages et notre nouveau chez nous se situait au 8eme.

Je me souviens surtout, et comment l’oublier, de mon père et de mes oncles qui ,tels de vaillants sherpas, ont gravit marche après marche l’interminable escalier en portant sur leur dos, le réfrigérateur, la machine à laver, la cuisinière, les lits et tout ce qui peut faire qu’un déménagement soit un cauchemar.

 

 

577670812.jpg

 

 

J’ai vécu dans cet appartement jusqu’à 19 ans. Quand je suis partie, j’étais la seule à quitter le nid afin de voler de mes propres ailes.

Un tout petit déménagement vers un petit studio. Pas grand chose à emporter hormis ma soif d’indépendance qui allait devenir pour le reste de mes jours ma meilleure amie et ma pire ennemie.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Première fois. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le grand déballage

  1. MHF dit :

    Belle conclusion… et chouette illustration…. Bonne journée Bises

    J'aime

  2. 8 étages sans ascenseur ? ça c’est du défi !  L’indépendance, ça prend de la place finalement 😉

    J'aime

  3. beth dit :

    8 étages sans ascenceurs ohhhh ! c’est clair que ça ne s’oublie pas .

    J'aime

  4. Lilith dit :

    Ah! que ferions-nous sans nos hommes?!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s