A vos marques

 

C’est l’été, il fait beau et nous sommes mercredi et comme tous les mercredis voici ma contribution au groupe des Premières fois.

Vous vous souvenez qu’avec Zette, MHF, Papiluc, Lilith, Joufflette, Sandrine, Emma, Laora, Cerysette, Radegonde et Clem’  nous vous dévoilons chaque semaine une première fois.

 

Vous pouvez participer sur vos blogs ou dans les commentaires et si vous voulez rejoindre nos rangs, vous serez les bienvenus.

 

Le thème de la semaine, actualité oblige, c’est premier souvenir des jeux olympiques.

 

Alors là j’en ai un paquet ! Dans ma famillle c’est une tradition, un rituel imuable que de regarder les compétitions ( pas toutes) depuis la cérémonie d’ouverture jusqu’à la cérémonie de clôture. C’est une des rares traditions que j’affectionne car je suis tombée dedans quand j’étais petite.

 

Le premier souvenir qui me vient à l’esprit date des jeux olympiques de Mexico en 1968. Mes parents et moi étions montés dans l’appartement de ma grand-mère afin d’assister religieusement, les yeux rivés sur la petite lucarne magique hors d’age, à la finale du 4 x 200 m nage libre à laquelle mon cousin Michel Rousseau participait. Ce soir- là, la France a terminé à la 5e place.

 

Je me souviens aussi des images télévisées du dit cousin 4 ans plus tard à Munich en 1972, je me souviens surtout des terribles images de la prise d’otages par des terroristes qui a couté la vie à 11 athlètes israeliens. Ces jeux là, personne ne s’en souvient comme une manifestation sportive et joyeuse.

 

1976, Montréal. J’avais aussi accompagné mes parents chez ma grand-mère, qui avait la télévision couleur, pour regarder la cérémonie d’ouverture et les exploits d’une petite gymnaste roumaine qui allait révolutionner le monde des jeux, Nadia Comaneci.

 

1980, Moscou, le boycott des Etats Unis et la mascotte Misha dessinée sur le coté de mon sac de sport Adidas. Pas très joyeux non plus les jeux de Mockba !

 

1984, Los Angeles, le barbecue géant de colombes à l’allumage de la flamme olympique au Memorial Coliseum. Jamais je n’oublierai cette image à la fois drôle et épouvantable. Aujourd’hui les médias en ferait une affaire d’état ! La découverte d’un génie de l’athlétisme Carl Lewis !

 

Je pourrais continuer à égrainer tous mes souvenirs de jeux olympiques d’été jusqu’à ceux que nous vivons actuellement à Londres mais je crois bien que vous vous endormiriez comme l’a presque fait Nathalie, véritable amie sincère et dévouée qui, bien que detestant le sport à la télévision, m’a laissé regarder la cérémonie officielle sur sa télévision vendredi soir.

 

Merci Nathalie, je te dois un Koh Lanta ( bwark ! )

 

 

JO.jpg

 

 

 

 

P.S. je suis prète pour un diner de cons, non ?

 

Cet article a été publié dans Première fois. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour A vos marques

  1. Lilith dit :

    Ca c’est une belle (et longue) histoire de famille! =) Ca doit être quelques chose que d’avoir un membre de sa famille qui participe!

    J’aime

  2. Quelle tradition 🙂 Et sinon, elles ont été mangées ensuite les colombes (parce que c’est pas bien de gâcher de la nourriture, hein) ?

    J’aime

  3. MHF dit :

    Jolie rétrospective 😉 Carl Lewis… Belle inspiration le sujet de la semaine !

    J’aime

  4. Joufflette dit :

    Eh ben t’en as des souvenirs bien précis, et nombreux ! O_O T’es une encyclopédie olympique en fait 😉

    J’aime

  5. Cathy dit :

    Merci pour le sujet MH, ça a ouvert une vanne que j’ai du mal à fermer  1996 Atlanta, le sacre de David Douillet que j’ai vu dès son retour, la médaille autour du cou en compagnie d’Arnold Schwartzenegger à l’avant première de … mince j’ai un trou !  Elle est encombrante cette mémoire encyclopédique 

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s