Open de Singapour 1986

 

Chez ma copine Marie-Hélène, j’ai trouvé comme bien souvent chez elle, un truc formidable !

 

C’est une astuce qui permet de publier un billet quand on est en panne d’inspiration et qu’on a surtout envie de sourire et de faire sourire. On essaye ?

 

Alors voila comment ça se passe :

 

 

Il suffit d’avoir sous la main 4 ingrédients :

 

– Un titre ( un sujet peut faire l’affaire )

– Une illustration

– Une phrase d’introduction qui tape bien

– Du hasard

 

Oui je t’entend déjà toi qui me connais, tu sais que je ne crois pas au hasard et je vais t’apporter une fois encore, la preuve de sa non-existence. Figure-toi que quand j’ai voulu trouver le thème de mon billet, le « hasard » m’a envoyé tout droit sur le portail des arachnides ! Dianleucauge deelemanae une espèce d’araignées qu’on trouve en Chine.Mais revenons à nos moutons ou plutôt à notre recette.

 

On procède comme suit :

 

Tu vas sur Wikipédia, tu cliques dans “un article au hasard” ce qui te donne le sujet de ton billet (je suis sympa je t’évite de chercher, c’est là)

 

Comment trouver une illustration?

C’est tout aussi simple, tu vas sur Flickr et tu cliques sur explorer, tu choisis “le meilleur des 7 derniers jours” et tu choisis la dernière photo de la page ( je te donne à nouveau le lien) et là ce sera l’illustration de ton billet.  

 

Comment trouver une phrase d’intro qui tape bien ?

Tu vas t’appuyer sur Wikiquote et sa base de citations, bien sur cliquer sur le lien «une page au hasard» tu prends la première citation de la page, ce sera ton Incipit…

 

Tu mélanges bien et tu regardes ce que ça donne :

 

Open de Singapour 1986

 

Toutes nos pensées qui n’ont pas Dieu pour objet sont du domaine de la mort. Cette citation de Bossuet me ramène toujours au tennis en général et aux tournois féminins en particulier. Je n’ai jamais trouvé ce qu’on peut aimer à taper dans une balle en poussant des cris de truie. Certaines pratiquent ce sport comme une religion, moi il me donne simplement envie de mourir.

Si d’aventure, le « hasard » m’emporte vers Singapour, ce sera uniquement afin de profiter du bar et de la piscine du Marina Bay Sands Hotel 

 

 

Musically speaking MHammon

Musically speaking MHammon

 

 

Ma religion à moi, la chose qui m’insuffle la vie c’est la musique.

 

 

 

Et voilà ! C’est déjanté, ça fait de la pub à Wikipédia et Flickr avec qui je n’ai aucun lien mais ça me plait, tu joues ?

 

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Open de Singapour 1986

  1. MHF dit :

    Et ça fait sourire la lectrice 😉 Un petit rien nous amuse

    J’aime

  2. Cathy dit :

    Merci Marie- Hélène, je me suis bien amusé à le construire.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s