Au voleur !

 

La petite troupe du mercredi s’aggrandit et souhaite la bienvenue à Laora !

 

Cette semaine, nous avons choisi de confesser notre premier chapardage. 

 

Même si pour certains c’est devenu un jeu, une habitude, voler dans un magasin est une chose réprimendable dont on ne tire aucune fierté.

 

Et pourtant …

 

Je n’ai jamais oublié mon larcin. Je ne parle pas des petites choses oubliées au fond du chariot de supermarché, c’est pas du vol ça, c’est de l’oubli. Non, je parle de la fois où j’ai délibérément volé !

 

Nous étions à l’aéroport de Montréal, je revenais avec mes parents d’un mois de vacances sur l’ile de Saint Pierre, le berceau maternel. Je devais avoir quoi, 14 ans ?

Pour passer le temps entre deux avions, nous étions rentrés dans une boutique de souvenirs. 

Mes yeux se sont immédiatement posés sur une minuscule broche. Il fut un temps où on appelait ça un « pin’s ».

Ce petit objet dont la taille ne dépassait pas la moitié d’un timbre poste représentait le drapeau canadien. Je le trouvais ravissant et l’imaginais très bien sur le revers de ma veste.

Je ne sais pas pourquoi je n’ai rien demandé à mes parents qui me l’auraient sans aucun doute acheté. Un plan démoniaque et interdit a germé dans ma tête. J’allais le voler ! Avec préméditation !

 

L’objet de mon désir était dans un bocal ouvert sur le comptoir du magasin. Ce bocal contenait des dizaines de pin’s de même facture. J’en ai sorti un, l’ai observé puis discrètement, je l’ai posé sur le bord du comptoir. La vendeuse occupée avec un client n’a pas fait attention à moi. J’avais la peur au ventre. J’avais engagé le procésus du péché, il fallait que j’aille au bout !

J’ai rejoins ma mère dans un rayon et j’ai attendu qu’elle se rende à la caisse avec ses babioles.

Une fois la caissière occupée avec ma mère, j’ai repris ma place au comptoir, ai fait tombé discrètement la minuscule convoitise par terre (heureusement que le sol du magasin était couvert de moquette).

Tel un joueur de golf, j’ai analysé la distance entre l’objet qui était à coté de mes baskets et la sortie du magasin qui donnait dans le hall de l’aéroport.

 

Quand ma mère à demandé des emballages cadeaux et que la vendeuse s’est tournée, j’ai shooté dans la broche qui a suivit la trajectoire convenue et a fini sa course à l’extérieur du magasin sous une rangée de sièges. J’avais presque réussi, personne n’avait rien vu !

 

Il m’a suffit ensuite de quitter le magasin accompagnée de mes parents innocents, de jeter un coup d’oeil à mon trophée et d’aller nonchalament le ramasser.

 

Je n’ai bien sur pas accroché le pin’s à ma veste avant mon retour en France. Je ne me souviens même pas si mes parents m’ont demandé d’où ce truc venait.

J’avais volé, j’avais fait quelque chose de réprimendable et j’en tirais une grande satisfaction !

 

Sauf que cet épisode m’avait demandé tellement d’énergie que je n’ai jamais recommencé.

 

Il fallait pour quelle soit belle que cette expérience reste unique.

 

Canada-1-.jpg

 

 

Mea culpa, mea maxima culpa Canada 

 

Cet article a été publié dans Première fois. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Au voleur !

  1. papiluc dit :

    Ah ! on voyage en filouterie avec les pin’s. Bonjour, petite voleuse.

    J'aime

  2. Cathy dit :

     je ne suis plus aussi fière que je l’étais à l’époque.

    J'aime

  3. MHF dit :

    Jolie histoire… Les efforts sont trop grand pour que cela vaille la peine 😉 J’ai trop de mal à transgresser cet interdit !

    J'aime

  4. charly dit :

    C’est bien dommage que tu ne voles plus car visiblement tu es douée pour ça. Franchement, la technique « je laisse tomber, je shoote, je ramasse », est trop top. Enfin, si un jour tu changes d’avis, contacte-moi, je sens qu’on peut se faire un max de blé 😉 

    J'aime

  5. Cathy dit :

    Merci MH, je déteste autant les interdits que leurs transgression    Hahaha Charly, rendez-vous dans une autre vie alors 

    J'aime

  6. Cortisone dit :

    Tu avais le don, peut-être même une carrière ! Dommage…  J’ai beaucoup aimé te lire, merci pour ce voyage !

    J'aime

  7. Raquel dit :

    oh la sale petite peste :DDDD  pas mal la technique n’empêche ! lol  Moi, je n’aurai jamais pu écrire un tel article, je dois être la seule personne au monde qui n’aie jamais rien volé délibérément !!!! 

    J'aime

  8. Cathy dit :

    Merci Cortisonne, oui peutêtre ai-je raté une belle carrière qui m’aurait trainée derrière les barreaux  Raquel tu sais ce qu’elle te dit la peste ?????  Pas evident à écrire ce billet, dur dur de raconter le coté obscur, il faut du cran 

    J'aime

  9. Joufflette dit :

    Ah mais c’est énorme ! La stratégie que tu as échaffaudé est tout simplement géniale ! Le ptit coup de pied dans le pin’s pour l’éjecter en dehors de la boutique, c’est du grand art ! Je suis admirative ! Mais je comprends aussi quand tu dis que ça prend de k’énergie de voler. Cela cause un certain stress ! Et étant plus stressée aujourd’hui que petite, aujourd’hui je suis blanche comme neige !

    J'aime

  10. Cathy dit :

    Mince alors, je suis une criminelle manquée ! 

    J'aime

  11. Zette dit :

    Bouhhhh tu as volé les adadiens! BOUH

    J'aime

  12. Lilith dit :

    en voilà une stratégie machiavélique, pêcheresse! :p

    J'aime

  13. Cathy dit :

    Oui j’ai volé mes ancètres ! Si je ne suis plus voleuse, je suis toujours machiavélique 

    J'aime

  14. ysa dit :

    Mouahahaha mais c’est quoi cette technique, j’avais encore jamais entendu un truc pareil….

    J'aime

  15. Cathy dit :

    Bah attends Ysa, elle est tellement efficace ma technique que si je l’avais fait breveter je serais recherchée par InterPol aujourd’hui 

    J'aime

  16. Lilith dit :

    Vilaine va! Moi je préfèrerais te voler l’expérience au Québec!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s