Aïe aïe aïe !

 

Il y a quelques mois, je vous racontais mon aventure au pays des fuites et surtout mon retour à une vie normale après quelques années de galère.

 

L’opération a été un grand succès méritant une belle médaille sauf qu’aujourd’hui je vis l’envers de cette médaille. Les suites et complications rares de cette intervention, elles sont pour bibi.

 

Depuis cet été je souffre de fortes douleurs articulaires à la racine des cuisses. Aucun traitement n’a pu en venir à bout. Je me suis baladée de radiologue en échographe, de rhumato en uro, rien n’y a fait. Anti inflammatoires et antalgiques ont bien fait rire mes douleurs.

 

Une galère en entrainant souvent une autre, à force de marcher de travers et surtout de compenser afin d’éviter ces affreuses névralgies, je me suis peu à peu déglingué une hanche, déclenchant ainsi une tendinite du moyen fessier. 

Là, j’ai oublié les douleurs internes tellement celle-ci a prit le dessus sur tout. J’ai arrêté de marcher, j’ai arreté de sortir, j’ai arrêté d’etre calme, j’ai même arrêté de dormir.

 

Lundi, n’y tenant plus, je suis allée supplier mon médecin de m’achever. 

 

Devant son refus de m’abattre comme une vieille jument, je me suis mise à pleurer comme un veau.

 

Je suis repartie de chez lui avec ma démarche sexy d’unijambiste et une ordonnance qui allait m’envoyer dans la stratosphère durant 48 heures.

Défoncée la Cathy mais les douleurs elles, juste engourdies ces salopes !

 

Aujourd’hui j’ai du arrêter la came et atterrir avec mes douleurs parce que cet après midi, un rhumatologue va prendre la suite en m’infiltrant sous contrôle radiologique, un puissant anti inflammatoire afin d’éradiquer la tendinite. Je n’en mène pas large mais je suis prête à tout pour récupérer une vie normale.

 

Je ne vais jamais à l’église mais là je prie tous les saints et tous leurs potes pour que cette putain de piqûre à la con vienne à bout de ma carcasse resistante.

 

Je ne regrette absolument pas l’intervention que j’ai subi, elle est une complète réussite. Les complications dues parfois à la position du patient durant l’intervention sont très rares et je ne m’attendais pas à être la malheureuse élue. 

 

Je déborde de chance actuellement, il fallait bien un revers …

 

 

humour-va-mal-img.jpg

 

 

 

Amis lecteurs, priez pour moi !

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Santé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Aïe aïe aïe !

  1. Raquel dit :

    je me charge des prières 2.0 (à Dieu Google, FB, Twitter, Yahoo, etc.) courage !

    J'aime

  2. Cathy dit :

    Merci Raquel, je compte sur toi 

    J'aime

  3. ysa dit :

    La douleur c’est pire que tout, on se focalise dessus et on ne peut rien faire d’autre…. bon courage et tu te sentiras bien mieux après l’inflitration.

    J'aime

  4. Zette dit :

    T’es rentrée?

    J'aime

  5. Cathy dit :

    Presque 5 mois de douleur, là j’étais à bout.   Oui je suis rentrée quasiment au moment où mon fils entrait aux urgences. Entorse de la cheville, vive les riders ! Heureusement il est chez son papa et le papa est encore entier  

    J'aime

  6. Monette* dit :

    Que l’analgie soit sur toi

    J'aime

  7. Cathy dit :

    Toi-même ! merci Monette*

    J'aime

  8. ben dis dont ! je connaissais l’homme qui valait 3 milliard, Super Jamie  son oeil et son oreille bionique, maintenant je découvre une Cathy qui marche comme robocop !! blague à part, tu n’es vraiment pas à la fête et j’imagine, enfin j’essaye, ce que tu peux endurer comme souffrance !! bon je ne peux que t’offrir un gros bisou homéopathique !!! mais qui sait…..il fera peut être effet !!

    J'aime

  9. Cathy dit :

    Merci la petite souris, les bisous font toujours effet, c’est magique un bisou !   Ah j’aime beacoup l’image de Robocop, je vais travailler ma gestuelle 

    J'aime

  10. beatrice dit :

    Une infiltration c’est pas sympa mais cela à l’avantage de faire du bien, j’espère que tu es dans ce cas là. Moi c’est infiltration dans les talons et dans les genoux et on recommence pour trois séances le 4 novembre là c’est dans les genoux. J’aime pas du tout j’espère que tu redors et ressors un peu en un mot que tu souffres moins.

    J'aime

  11. Cathy dit :

    Merci Béatrice, je pense être bonne pour une deuxième infiltration mais je ne perd pas espoir de gagner la bataille 

    J'aime

  12. beatrice dit :

    lache pas tu tiens le bon bout.

    J'aime

  13. David dit :

    Va falloir penser à demander la carte de fidélité hopital pour la famille 😉  Bises

    J'aime

  14. Cathy dit :

    Tu crois qu’au bout de 10 visites, ils vont me faire un séjour gratuit ? 

    J'aime

  15. David dit :

    Faut voir 😉

    J'aime

  16. Vache, j’ai mal là moi aussi, je crois que tu viens de mettre des mots sur ma douleur : j’ai une tendinite du moyen fessier !

    J'aime

  17. Cathy dit :

    Courage Muriel, je te conseille de voir un rhumato, l’infiltration aide bien même si une seule injection n’es pas toujours suffisante.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s