Luminothérapie

 

 

Chaque année, quand l’été s’en va et que s’installent les matins gris, nous sommes nombreux à subir les effets négatifs du manque de lumière.

 

Les symptômes sont toujours les mêmes: moral en chute libre, fringales, besoin accru de sommeil liés au dérèglement de notre horloge interne.Il suffit de regarder la tête des gens dans la rue quand il fait beau et de la comparer avec celle qu’ils ont un jour de pluie pour comprendre l’impact de la lumière sur notre rythme biologique.

 

 

Vous avez la pêche vous en automne ? Oui ? veinards !

 

Cet état désagréable voire douloureux s’appelle la dépression saisonnière ou TAF (Trouble Affectif Saisonnier)

Cette déprime touche plus souvent les femmes même si quelques d’hommes en sont affectés. Cette morosité débute généralement à la mi-octobre et dure jusqu’aux environs du mois de mars selon la météo.

 

Depuis une vingtaine d’années, chercheurs et psychiatres ont découvert que l’exposition quotidienne à une lumière blanche à large spectre permet de corriger dans 50 à 80 % des cas, les troubles dépressifs du manque de lumière.

 

La Luminothérapie m’a souvent sauvé d’épisodes difficiles.

 

On trouve aujourd’hui plusieurs modèles de lampes de luminothérapie à des prix abordables. 

 

Afin de bénéficier des bienfaits de cette lumière, il suffit de s’exposer devant la lampe, une heure chaque matin. 

Chez moi c’est simple, j’installe ma lampe juste à coté de mon ordinateur et pendant que je lis les actus, les mails et les conneries des copines en sirotant mon café, je béneficie des bienfaits de ma lampe.

 

Ce matin, je l’ai sorti de placard où elle passe la belle saison et l’ai installé sur mon bureau. Elle sera ma compagne quotidienne jusqu’au printemps prochain afin que la râleuse que je suis ne parte pas en vrille, reste sociable et ne passe pas ses journées planquée sous sa couette.

 

Récemment, on a découvert que la luminothérapie pouvait aider au sommeil des personnes agées souffrant de démence, les jeunes mamans en suite de couches et les voyageurs génés par le décalage horaire (jet lag).

 

Il est conseillé tout de même de consulter un ophtalmo avant de s’exposer afin de vérifier qu’il n’y a pas de contre indications (glaucome, DMLA, cataracte).

 

 

lumie-bright-spark-lamp.jpg

 

Non c’est pas moi, là c’est Google

 

 

 

Article rédigé sous exposition lumineuse.

 


 

Cet article a été publié dans Santé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Luminothérapie

  1. DELCOURT dit :

    Je vais de mon pas « lourd » faire un tour à Boulanger. Merci pour ce précieux conseil.

    J’aime

  2. Cathy dit :

    J’espère que tu y auras trouvé ton bonheur et en sera ressortie la pas léger  J’ai acheté la mienne chez Nature et Découverte

    J’aime

  3. Faut absolument que je m’offre une lampe comme ça. Le manque de lumière, c’est une horreur. Bon, les halogènes, c’est déjà pas mal…

    J’aime

  4. Monette* dit :

    tu nous éclaires, tu  ES notre lumière (il me faut ça ! )

    J’aime

  5. Cathy dit :

    Bienvenue Blogueuse égarée ! Les halogènes  ne sont pas des lumières à large spectre, elles n’ont pas les vertus d’une luminothérapie. Ca vaut vraiment le coup d’investir. J’ai la mienne depuis 5 ans et ça aide vraiment à passer le cap du Blues.   Monette, tu prendras tes lunettes de soleil pour le prochain verre, je vais t’éblouir !

    J’aime

  6. Pour les personnes équipées de récepteur d’ampoules basse-consommation (hein Muriel 😉 ), il est possible d’acheter chez votre photographe préféré, ou même sur un site dédié, des ampoules « lumière du jour » (minimum 5.500 kelvin).

    J’aime

  7. Cathy dit :

    Dans ce cas Sandrine, penser à enlever l’abat-jour 

    J’aime

  8. ysa dit :

    C’est un bon remède et ça marche !! moi j’opte pour les soins en Institut, tous les 15 jours je vais me faire chouchouter, bain de mer reminéralisant, massages, hammam, ça fait du bien aussi et ça aide à passer la mauvaise saison, qui dure longtemps d’ailleurs en France…..

    J’aime

  9. Cathy dit :

    Bigre, comme j’aimerais aller me faire chouchouter !

    J’aime

  10. ben figure toi que moi ca fait un moment que je me dis que je dois en acheter une, plus que la chaleur ce qui me manque l’hiver c’est la lumière!

    J’aime

  11. Cathy dit :

    Ah je suis ravie d’avoir un témoignage masculin à ce phénomène saisonnier ! Merci de ton passage la grignoteuse de bouquins 

    J’aime

  12. Mira Lumino dit :

    tant que l’on ne fixe pas la lumière, nos yeux ne risquent pas d’irritation, et les maux de tête redoutés disparaissent. J’utilise ma lampe de luminothérapie plus comme un objet décoratif qu’une solution de traitement à elle seule

    J’aime

  13. Cathy dit :

    Merci Mira pour ton avis d’expert et bienvenue ici 

    J’aime

  14. Et oui je suis tout à fait d’ accord avec vous quand vous dites que la luminothérapie a sauvé des périodes difficiles car c’est le cas pour moi aussi. La plupart de mon entourage me dit que c’est seulement un effet placebo mais non pas du tout, ces personnes se trompent. J’ai testé et j’ ai jugé que c’était efficace

    J’aime

  15. Cathy dit :

    Merci pour ce témoignage « éclairant » 

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s