Friends on the web

 

 

Ce matin je suis allée lire l’autre chemin d’Ysa.

 

Son billet du jour se rapporte aux connaissances et amitiés virtuelles qui se créent de façon naturelle via les blogs.

On pourrait y ajouter les réseaux sociaux et les forums. J’ai eu envie de rebondir sur son billet qui a peut-être fait écho à ma déclaration d’amitié d’hier.

 

Mon expérience sur le net m’a appris à faire attention où je mets les pieds et surtout à savoir tenir ma langue mes doigts afin d’éviter les conflits.

J’ai toujours eu des cercles restreints afin de ne pas me laisser déborder par une horde que je serais bien incapable de gérer. Aussi, j’ai toujours fait la différence entre le réel et le virtuel, malgré le fait que j’ai rencontré des gens virtuels qui sont devenus des amis biens réels.

Ma politique est de ne créer aucune polémique. Même si je suis la Râleuse qui ne râle plus(mais qui râle quand même) je ne m’aventure jamais sur les sujets appellant au débat. Zette parlait des tabous il y a peu, il y a des sujets qui fâchent ou qui ne regardent que moi, je les bannis de mes écrits. Ce sont mes tabous.

 

J’ai construit mon univers virtuel dans le but de me détendre pas de m’engueuler avec qui que ce soit, je ne veux pas de ça chez moi. Et puis la blogosphère est majoritairement composée de femmes et qui dit femmes dit intrigues. Je ne vais pas me faire des copines en disant ça mais c’est pourtant une réalité !

Je dis ça mais j’ai été active sur un forum où j’étais la seule nana et c’était pire qu’un poulailler …

 

VisuelRagots.jpg

 

J’ai été modératrice sur un forum durant un bon moment et au début de mon engagement, j’ai été naïvement surprise par les propos déplacés, grossiers ou délirants que nombre d’indélicats sont capable d’écrire sous le couvert du sacro saint anonymat. C’est formateur d’être modo !

Je ne suis pas d’une nature expansive mais j’éprouve beaucoup de plaisir à pratiquer l’autodérision, montrer mon attachement à ceux qui le mérite et à dire des conneries. J’écris dans le but d’amuser, de soutenir ou d’informer.

 

En m’exposant via les réseaux virtuels, je ne perds jamais de vue que ce que j’écris peut être mal interprèté par des yeux trop curieux, trop sérieux ou encore trop stupides.

Je suis incapable de mentir dans ma vie et donc je ne mens pas non plus dans mes écrits. C’est d’ailleurs un terrible handicap pour une femme qui aimerait écrire des bouquins !

 

Quant à la déception que produit une rupture virtuelle, eh bien, je pense qu’il faut vivre avec, ça fait parti du jeu. Ne pas connaître réellement quelqu’un ouvre la porte au fantasme. On en voit que les bons cotés, on occulte les mauvais alors que personne n’est parfait. On façonne » l’ami du net » comme on a envie qu’il soit et non pas comme il est vraiment.

Je n’accorde aucun crédit à la paranoïa et j’offre mon entière confiance aux gens que je fréquente tant qu’on ne vient pas la piétinner.

 

Il y a peu, Monette* et moi avons abordé le sujet autour d’un verre. Le net permet parfois de belles rencontres qui ne se seraient jamais produites sans un coup de pouce technologique.

 

Il faut savoir en profiter, on ne peut pas plaire à tout le monde et on est toujours le con de quelqu’un !

 

 

 

 

Cet article a été publié dans J'aime. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Friends on the web

  1. Raquel dit :

    « Je n’accorde aucun crédit à la paranoïa et j’offre mon entière confiance aux gens que je fréquente tant qu’on ne vient pas la piétinner »  J’adore cette phrase ! Je plussoie 😀 J’aime le débat en tant qu’exercice, dans le respect, et entre personnes qui souhaitent débattre, mais je déteste les prises de têtes stériles et chronophages 🙂 

    J’aime

  2. cathy dit :

    Merci Miss Iberia  C’est même phyqique chez moi quand un débat commence à s’animer, je me recule sur ma chaise, je croise les bras et je me tais, j’écoute et c’est déjà beaucoup.

    J’aime

  3. Zette dit :

    n’en ajoute pas la coupe est pleine! c’est très vrai! (alors elle est comment Monette en vrai? En fait, elle existe??)

    J’aime

  4. cathy dit :

    Tu dois bien connaitre le sujet, une star du oueb comme toi ! Pas évident de contenter tout le monde… Monette* , elle est trop chouette, je te jure, elle est géniale cette nana. C’est d’ailleurs grace à elle que j’ai découvert toute celles qui constituent ma dream team. Je l’aime beaucoup.

    J’aime

  5. ysa dit :

    Je confirme, Monette si elle n’existait pas, il faudrait l’inventer !!! c’est par le net que j’ai eu la chance de la connaître, ça fait partie des choses que je ne regrette pas. Moi non plus je ne sais pas mentir, du coup tout ce que je mets sur mon blog est toujours réel, mais je fais toujours attention à  ne jamais trop parler de vie vraiment perso. J’aime aussi l’auto-dérision et je ne veux pas me prendre la tête, un blog c’est comme je l’ai dit, un moyen d’expression qui doit rester convivial, si on doit commencer à se foutre sur la gueule, je lâche l’affaire !!! Je déplore qu’il y ait des gens qui passent leur temps à épier et à foutre le bazar, (et en général c’est les nanas qui mènent les embrouilles).

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s